...rubriques de cette page

ECOUTEZ LE CIEL

connatre Dieu grce aux messages donns par le Ciel
Cette page est ddie aux sacrements et les commente selon la foi catholique
diffrentes pages de ce site

les sacrements

Les sacrements sont des vnements o, pour parler simple, Dieu participe en personne. En d'autres termes, Dieu est acteur dans le sacrement bien que celui-ci se passe sur terre. Les sacrements lient les hommes au Ciel partir d'une initiative la fois terrestre et cleste. Les sacrements sont:

1. le baptme

Rappelons-nous le baptme administr par Jean le Baptiste: le baptme est le sacrement par lequel nous marquons notre adhsion l'enseignement de l'Eglise du Christ. Le baptme est fort mal compris et demande explication, il faut commencer par redfinir le pch originel. Le pch originel est une sparation avec Dieu, on se fait quitte de Dieu. A la naissance, nous hritons de cette situation d'tres spars. Lors du baptme, on exprime Dieu son adhsion Jsus-Christ et au bien. De ce fait, par Son bon vouloir, Dieu nous affranchit de la tache originelle. C'est Son droit le plus strict et nous en sommes bien heureux. Le Pre voit en nous Ses enfants et notre mauvaise volont est le seul obstacle cette libration.

On nous dit que le saint Esprit descend sur le baptis. Nous connaissons les phnomnes de possession (voir l'article dans le lexique) et savons que tout tre humain est habit par un ou plusieurs esprits. Comme le saint Esprit ne peut pas habiter dans un esprit dvoy, il attend ce moment pour nous habiter. Comme tout esprit, le saint Esprit ne prend pas directement la possession de nous-mmes. Ce n'est pas parce que le saint Esprit nous habite que nous perdons notre libre arbitre. Nous ne sommes librs de nos mauvais penchants qu' notre mort terrestre. Le saint Esprit prend au cours de notre vie, la place que nous Lui accordons librement et il faut esprer que le saint Esprit peut possder un jour totalement sa crature, comme un dmon peut le faire. N'assistons-nous pas cela dans la vie des saints? L'Esprit n'a-t-il pas pris possession de celui qui L'a tant dsir?

Le baptme des petits enfants est une demande d'adhsion au Christ des parents au bnfice de l'enfant. C'est tout fait valide par le principe de la solidarit que Dieu a tabli par le jeu de la communion des saints (article dans le lexique). Les parents peuvent donc prendre l'initiative pour leurs enfants mais cela signifie qu'ils ont la volont de raliser ce que le baptme entreprend, savoir une adhsion au Christ et son Enseignement. Ils s'engagent ds lors mettre tout en oeuvre pour que leur enfant soit conduit sur le chemin choisi.

Certaines congrgations ne reconnaissent pas le baptme des petits enfants et veulent qu'on ne soit baptis que quand on peut faire le choix soi-mme. C'est absurde: les enfants n'ont pas t consults pour savoir s'ils voulaient naitre, on ne les consulte pas pour ce qui concerne leur ducation, l'apprentissage de la lecture... et fortiori propos de leur vie surnaturelle. Le baptme introduit l'enfant comme fils du Pre et donc de Marie, Mre de tous les hommes. C'est un sacrement car il est pris acte dans le Ciel de cette adhsion et le Ciel en tient compte. La confirmation est l pour rendre dfinitive et personnelle cette adhsion un ge o le baptis est capable de le faire de lui-mme. Le baptme est fait en prsence de la Trinit et le nouveau disciple entend les paroles du prtre qui proclame : Je te baptise au nom du Pre, du Fils et du Saint Esprit comme Jsus l'a dit. (rfrence aux vangiles mettre ici)

Le croyant s'interroge sur la venue de l'Esprit saint dans le baptis car celui-ci ne semble pas tre plus clair aprs le baptme qu'avant. Au moment du baptme, le saint Esprit descend effectivement sur le baptis et accueille son souhait (si c'est un adulte) ou le souhait de sa famille (si c'est un enfant) d'entrer dans la communaut des sauvs. Cela n'implique pas que la foi ou la science des choses clestes soient infuses miraculeusement dans le baptis. Il devra par ses libres choix futurs devenir conscient, reconnaissant et digne de rester fidle son souhait. Si c'est un enfant, ceux qui l'ont fait baptiser devront lui assurer un parcours qui lui permette de progresser par un enseignement adquat et l'encouragement acqurir les vertus ncessaires.

2. La Confirmation

Par la confirmation, la personne devient disciple un ge o elle est capable de le faire en conscience.
Cela fait penser aux trois questions poses par Jsus Pierre: "Pierre, m'aimes-tu?"
La premire fois, Pierre a rpondu avec le coeur, sous l'effet de l'motion;
la deuxime fois, Pierre a donn une rponse rflchie;
la troisime fois, Pierre donnait une rponse dfinitive.
C'est pourquoi, les personnes consacres font leurs voeux en 3 fois et c'est une sage mesure.

L'vque pose les mains sur le confirmand, lui donne une oction d'huile bnite appele le Saint Chrme et dit : Sois marqu de l'Esprit-Saint.
Il reoit l'Esprit Saint en lui, cela ne signifie pas qu'il L'accepte, le disciple va se laisser imprgner par les enseignements de l'Evangile sous l'action de l'Esprit saint. Ceci n'est pas acquis d'avance car l'Esprit saint agit en nos coeurs par des mthodes naturelles.

Ce n'est que dans des cas exceptionnels que le saint Esprit fait irruption par le biais d'vnements surnaturels. C'est le cas pour des personnes qu'Il a choisies pour une mission donne ou des personnes qui le lui demandent avec sincrit, empressement et une patience tenace.

3. L'Eucharistie

L'Eucharistie, qu'on appelle communment la Messe, est avant tout la fte de la Victoire plantaire du Bien personnifi par Jsus-Christ, sur le Mal, personnifi par Satan.
Cette Victoire a t obtenue au prix d'une pre guerre mene par le Seigneur sur la Croix.
Cette fte a un ct douloureux et un ct immensment joyeux. Lors de l'Eucharistie, Jsus redescend dans notre humanit, matrialis dans le pain et le vin comme Il l'a fait la veille de sa mort. L'Eucharistie est donc un renouvellement de la dernire scne et comprend la conscration du pain et du vin faite lors de l'lvation l'image des gestes de Jsus, et la communion qui est le partage du repas avec ses fidles.
La prsence relle de Jsus dans le pain et le vin est un mystre que l'on ne peut comprendre mais que nous pouvons accepter grce aux nombreux tmoignages des mystiques auxquels Jsus a confirm la chose.
Mme des prtres peuvent tre en proie au doute et Jsus est venu leur secours en ralisant un certain nombre de miracles qui confirment sa prsence relle dans l'hostie. L'assistance la Messe dont l'Eucharistie est le centre, est trs mritoire et le Seigneur accorde beaucoup d'indulgences ceux qui s'y tiennent.

Un paragraphe est ddi ce sacrement et en montre d'autres facettes.

4. La Pnitence ou la confession des pchs

A la lecture de Maria Valtorta, on se rend compte que Jsus ne peut pardonner une faute que si elle est avoue. L'aveu est dur, on se souvient des aveux de sainte Agla qui vient avouer ses fautes affreuses aux pieds de Jsus.
Sainte Agla est tombe dans l'oubli alors que Jsus l'a donne en magnifique exemple ses aptres. Elle avait 26 ans; aprs ses aveux dans les larmes, Jsus l'a envoye au loin dans la solitude. D'abord pour la protger contre son proxnte et la haine des Juifs qui l'auraient lapide mais aussi pour qu'elle soit parfaitement purifie de ses fautes.

Agla obit immdiatement avec l'amertume de devoir quitter Jsus, mais pleine de confiance et dans le dsir profond de vouloir expier. Jsus lui annonce qu'Il lui donnera le plus beau cadeau qu'Il puisse lui faire: Il lui annonce qu'Il lui offrira sa vie dans 2 ans et qu'elle aura la joie de le rejoindre peu aprs.

Je pense que Agla est la premire personne qui Jsus annonce sa mort sacrificielle; l'pisode a lieu la fin de la premire anne de Sa vie publique.
Dieu ne reviendra plus sur les pchs avous et pardonns lors de ce sacrement, c'est donc un immense don de Sa misricorde dont on n'a pas conscience.

5. Le mariage

L'humanit est base sur le couple et donc sur des tres sexus.
Le couple est une image humaine de la Trinit et de la sainte famille: l'association d'un homme et d'une femme dans l'amour, la charit, la patience, l'encouragement du conjoint dans son chemin vers la vraie Vie, dans la fidlit et la dure. Le mariage s'accompagne du projet de crer une famille qui donnera vie des enfants qui auront l'occasion d'entrer dans la Vraie Vie ternelle. Un pareil engagement suppose que le projet des poux soit clair dans leur esprit et qu'ils se sentent capables d'y faire face. Une ombre dans leur projet peut tout faire chavirer !
Dieu, notre Pre, bnit le mariage et les maris qui accueillent cette bndiction bnficieront de toute Sa protection.

Le mariage est un engagement des poux se soutenir mutuellement dans leur prparation la vraie Vie.
Au dbut, cet engagement est joyeux, plus tard, cet engagement murit et porte ses fruits au prix d'amour authentique et de souffrances offertes. Il arrive un moment o il faut prouver l'autre qu'on l'aime vraiment, ce n'est pas dans le plaisir mais dans l'preuve qu'on peut le faire.
C'est un sacrement parce que Dieu lie les maris et participe cet engagement soutenir l'autre jusqu' la fin de la vie terrestre.

En bnissant les maris, notre Pre cleste s'engage aussi venir en aide aux maris, mais les maris se confient-ils Dieu dans les moments difficiles? Les couples sans la foi et le sens du don de soi ont bien peu de chances de tenir et la rupture, renoncement cet engagement, est une dfaite catastrophique qui a tant de rpercussions graves.

Surtout depuis l'apparition de la pilule contraceptive, le mariage est souvent considr comme un important divertissement qui doit rpondre aux aspirations du moment. L'ambiance actuelle encourage l'panouissement personnel et l'utilisation de l'autre dans son propre intrt.

Le diable ne nous tente pas par le mal, il n'y arriverait pas. Il nous tente par le bien:
celui qui trompe sa femme pense tout le bien qu'il fait son amie mais oublie la violence qu'il fait sa femme.
Je pense cet homme qui construit son commerce dans un dur labeur avec sa femme et qui, vingt ans plus tard la quitte pour jouir de sa fortune faite avec une plus jeune.
La seule solution est de suivre le Christ sur son chemin de croix invitable et d'implorer Son secours dans les embuches. Il n'y a pas de disciple sans souffrances et aucune souffrance sans grces proportionnelles. En fait, le mariage peut devenir un vritable sacerdoce. La tentation de Henry Ford illustre bien ceci. Henry Ford a rvolutionn les mthodes de fabrication des voitures dans le but louable de les mettre la porte de tous. Dans son travail harassant, il a pu s'appuyer sur une secrtaire formidable qui a tout sacrifi pendant de nombreuses annes pour le soutenir. Tous les patrons savent quel point une bonne secrtaire dvoue sa mission est prcieuse. Cela peut crer des liens trs troits et de grandes dettes morales. A la fin de sa vie, il a fini par divorcer pour l'pouser. Il tait mal pris !

Etant donn la confusion qui rgne aujourd'hui, il est ncessaire de faire une prcision concernant les mariages mixtes.
Recourons d'abord au cathchisme catholique:
article 1634 concernant les mariages mixtes entre baptiss de confession diffrente (donc entre chrtiens): La diffrence de confession entre les conjoints ne constitue pas un obstacle insurmontable pour le mariage lorsqu'ils parviennent mettre en commun ce que chacun d'eux a reu dans sa communaut et apprendre l'un de l'autre la faon dont chacun vit sa fidlit au Christ.

Mais les difficults des mariages mixtes ne doivent pas non plus tre sous-estimes. Elles sont dues au fait que la sparation des chrtiens n'est pas encore surmonte.
Les poux risquent de ressentir le drame de la dsunion des chrtiens au sein mme de leur foyer. La disparit de culte peut encore aggraver ces difficults. Des divergences concernant la foi, la conception mme du mariage, mais aussi des mentalits religieuses diffrentes, peuvent constituer une source de tensions dans le mariage, principalement propos de l'ducation des enfants.

Une tentation peut se prsenter alors : l'indiffrence religieuse.

Le mariage tant un sacrement, le mariage entre un baptis et un non-baptis est un non-sens: le non-baptis n'est videmment pas en mesure d'accueillir ce sacrement comme tel.

Mais comme la mode est d'ouvrir toujours et toujours toutes les portes, une possibilit s'offre:
article 1635 du cathchisme concernant le mariage entre baptis et un non-baptis:
D'aprs le droit en vigueur dans l'glise latine, un mariage mixte a besoin, pour sa licit, de la permission expresse de l'autorit ecclsiastique donc de l'vque.


Dans le cas du mariage entre un baptis et un non-baptis,
Qui des deux conjoints va dterminer l'orientation de l'enseignement de la foi aux enfants? C'est ce point qui est le plus l'origine des discordes graves car sans les enfants, il peut arriver que les poux, quand ils ont une vraie foi vivante, vivent individuellement leur foi dans des cultes et rites diffrents et souvent antagonistes (contradictoires), cette libert de l'autre reconnue lors du mariage est nanmoins souvent mise en pril par le dsir ardent de convertir l'autre par des pressions qui transgressent les principes de libert.

C'est gnralement le cas l'ge mr au moment o on se pose des questions existentielles, o on se remet profondment en question, o on veut vivre profondment sa foi et o on ressent le devoir de convertir son entourage, commencer par son conjoint.
Rester maitre de ses sentiments, tenir sa foi, choisir son conjoint de faon pouvoir partager sa foi avec lui dans un consensus constructif reste une vertu extrmement prcieuse.
Il est impossible de devenir un acteur (aptre) ou un tmoin actif de sa foi sans l'assentiment de son conjoint. Mais ceci n'est pas dans l'air du temps !

Une excellente chose est de demander son ange gardien de choisir son poux car le mariage est une longue aventure dangereuse.
On ne connait pas l'volution de l'autre et, en fait, il faudrait le connaitre trs bien et depuis longtemps pour savoir si on formera un couple bien assorti.

lien vers le mariage dans le catechisme

6. L'onction des malades

L'onction des malades est une onction d'huile par laquelle la personne accueille avec confiance la grce que le Pre veut lui donner. L'onction est aussi un sacrement puisque Dieu y a une part active. Comme pour les autres sacrements, Dieu utilise des vnements terrestres pour agir dans l'ombre, dans la discrtion sur le plan spirituel. Il laisse l'homme sa libert d'accueillir comme il le souhaite Son onction. Le malade ne gurit que rarement suite une onction, la grce est intrieure, Dieu met la personne dans un tat favorable et l'accompagne dans sa douleur.

Le disciple doit un jour passer par la case de la passion, c'est celui qui y chappe qui pose problme.

7. L'ordination sacerdotale et autres conscrations

Le disciple suit le Seigneur.
L'aptre est choisi par le Seigneur.

Padre Pio confirme bien que le prtre ne choisit pas lui-mme son choix: c'est Jsus qui le choisit. (Padre Pio mon Pre spirituel Emanuele Brunatto dition de l'Orme Rond)
Le prtre a reu un appel et son chemin normal est d'y rpondre. Toute conscration est un pas vers Dieu, c'est un pas vers notre propre divinisation. Dieu seul peut communiquer sa vie divine, c'est donc Dieu qui consacre.
La personne consacre n'a donc fait qu'accepter l'invitation de Dieu sa divinisation. (Ren Laurentin Retour Dieu par Marie O.E.I.L., p80) La divinisation est une communication immdiate de Dieu sa crature, de sa propre vie; c'est un bouleversement complet.

Se donner entirement au Christ pour toute sa vie est un engagement immense. Les jeunes qui osent une telle chose interpellent vivement les autres. Le sacerdoce est un grand sacrifice qui entraine Dieu accorder d'immenses grces. Quand on frquente le bon Dieu, on devient tout proche de Lui, faire marche arrire devient impossible. L'esprit est fort mais la chair si faible... Le consacr ou la consacre arrivera-t-elle s'accrocher aux promesses du Christ ses aptres pour tenir le coup? Ne critiquons jamais ceux qui "craquent": ils sont tombs de l'chelle mais ont eu tant de mrite monter dessus !

Les prtres garderont le clibat, quoi qu'on en pense aujourd'hui o on remet tout en question, parce que Jsus a besoin du don total de leur vie. Les femmes qui veulent devenir prtres se trompent dans leur vocation, d'autres vocations appropries les attendent. (rfrences en attente)

contact pour questions, observations

ce site est conu en html/css

ecoutezleciel@hotmail.com